Skip to main content

Voyager en sac à dos est une façon unique et passionnante de découvrir un pays, et la Corée du Sud ne fait pas exception. Cependant, il est important de comprendre à quoi s’attendre avant de se lancer dans cette aventure. Dans cet article, nous allons explorer le concept du backpacking, les défis auxquels on peut faire face en Corée du Sud. Autant on peut voir beaucoup d’amis backpackers dans d’autres pays d’Asie, autant en Corée… ce n’est pas ce qui est le plus commun ! Alors voyons voir si c’est une bonne ou mauvaise idée au final !

Comprendre le concept de backpacking

Le backpacking est une forme de voyage qui consiste à voyager léger, en transportant tout ce dont on a besoin dans un sac à dos. Cela signifie que vous devez être prêt à vivre avec le minimum de confort et à vous adapter à différentes situations. Contrairement aux voyages organisés traditionnels, le backpacking permet une plus grande liberté et une immersion totale dans la culture locale.

En réalité, on peut aussi voir ça comme une opportunité de sortir des sentiers battus, de découvrir des endroits que les touristes ne visitent pas souvent, et d’expérimenter la vie quotidienne des habitants. C’est une aventure audacieuse qui vous permet de développer votre indépendance et votre capacité à résoudre les problèmes. Par contre on a conscience d’une chose : ce n’est pas forcément adapter à tout le monde et à toutes les destinations.

Le backpacking peut également être une façon de voyager économique, car vous évitez les coûts élevés des hôtels (car bien souvent on reste dans des auberges moins chères ou des dortoirs) et aussi des bagages en soute parfois non inclus.

Préparation pour le backpacking en Corée du Sud

Avant de vous envoler vers la Corée du Sud, il est important de planifier votre voyage et de vous préparer en conséquence. Voici quelques points à prendre en compte :

Quand partir en Corée du Sud ?

La Corée du Sud offre des paysages magnifiques toute l’année, mais il est important de tenir compte des saisons. Le printemps et l’automne sont considérés comme les meilleures saisons pour visiter le pays en raison de leur climat agréable et de la beauté des paysages. L’été peut être chaud et humide, tandis que l’hiver est froid et peut-être moins propice à la randonnée.

Que mettre dans son sac à dos ?

En tant que backpacker, il est essentiel de voyager léger. On insiste sur ce point ! Car si vous partez avec beaucoup d’affaires, au final, vous aurez l’équivalent d’une valise sur le dos et vous perdrez alors toute la flexibilité que vous pouvez avoir… Emportez des vêtements confortables et adaptés au climat, ainsi qu’une trousse de premiers soins, un chargeur (pas de panique : en Corée du Sud, les prises sont identiques aux françaises, même pas besoin d’adaptateur !), une gourde et des articles de toilette essentiels. N’oubliez pas votre passeport, votre argent (ou du moins une carte de débit/crédit internationale) et vos documents de voyage importants.

Les défis du backpacking en Corée du Sud

Le backpacking en Corée du Sud peut présenter certains défis uniques auxquels il est important de se préparer mentalement et physiquement.

La barrière de la langue

Le coréen est la langue principale en Corée du Sud, et bien que de nombreux Coréens parlent anglais, la communication peut parfois être difficile en campagne (contrairement aux grandes villes ou ça va globalement). Il est utile d’apprendre quelques mots et expressions de base en coréen, ce qui peut faciliter les interactions avec les habitants et rendre votre expérience plus agréable.

La culture et les coutumes locales

Il est important de respecter la culture et les coutumes locales en Corée du Sud. Par exemple, il est courant de retirer ses chaussures en entrant dans une maison ou un temple, et il est poli de saluer les personnes plus âgées en baissant légèrement la tête. Se familiariser avec ces coutumes vous permettra de vous intégrer plus facilement et de créer des liens avec les habitants.

En explorant la Corée du Sud, vous serez également enchanté par la diversité de sa cuisine. Des plats emblématiques tels que le kimchi, un plat fermenté épicé à base de légumes, ou le bibimbap, un bol de riz garni de légumes, de viande et d’un œuf, vous offriront une expérience gustative inoubliable. Ne manquez pas l’occasion de goûter à la cuisine de rue, où vous pourrez déguster des mets locaux savoureux comme les hotteok, des beignets sucrés, ou les tteokbokki, des gâteaux de riz épicés.

Attention au camping sauvage

Si vous souhaitez faire du camping en Corée du Sud, vérifiez bien que les endroits où vous allez vous l’autorisent. En effet, il n’est pas possible de mettre sa tente où vous le souhaitez pour passer une nuit. Il faut donc être vigilant. Le plus simple et c’est ce qu’on vous recommande : c’est de tracer tout votre itinéraire de 15 jours par exemple et ensuite, de réserver plein d’hôtels sur le chemin. On trouve notamment pas mal de motels, c’est des petits hôtels qui ne cassent pas trois pattes à un canard, c’est vrai, mais très abordables ! Et ils pourront totalement correspondre à l’esprit backpack !

Les avantages du backpacking en Corée du Sud

Malgré les défis, le backpacking en Corée du Sud offre de nombreux avantages qui en font un choix attrayant pour les voyageurs aventureux.

Découverte de lieux hors des sentiers battus

En tant que backpacker, vous avez l’opportunité unique de découvrir des endroits que les touristes ne visitent pas souvent. Que ce soit un petit village traditionnel ou une randonnée à travers les magnifiques montagnes coréennes, vous pouvez explorer des lieux authentiques et échapper à la foule des attractions touristiques.

Rencontres et échanges culturels

Le backpacking en Corée du Sud vous permet de rencontrer des gens du monde entier ainsi que des habitants locaux. Vous pouvez échanger des histoires de voyage, partager des repas ou participer à des activités culturelles ensemble. Ces rencontres stimulantes peuvent élargir vos horizons et vous offrir des perspectives différentes sur le monde.

Conseils pratiques pour le backpacking en Corée du Sud

Voici quelques conseils pratiques pour rendre votre expérience de backpacking en Corée du Sud encore plus agréable :

Se déplacer en Corée du Sud

Le réseau de transport en Corée du Sud est bien développé, ce qui facilite les déplacements en train, en métro ou en bus dans les plus grandes villes. Utilisez les applications de transport comme Naver (car oui, Google ne fonctionne pas en Corée du Sud…) et les cartes pour vous orienter et planifier votre itinéraire. Les taxis sont également disponibles mais peuvent être très chers sur de longues distances. Le mieux si vous souhaitez aller en pleine campagne : c’est en tout cas de louer une voiture. Mais pensez bien à avoir votre permis international pour louer une voiture.

Où dormir en Corée du Sud ?

La Corée du Sud offre une variété d’options d’hébergement pour les backpackers. Des auberges de jeunesse et des gîtes bon marché aux logements chez l’habitant et aux hôtels de luxe, vous pouvez choisir selon votre budget et vos préférences. Réservez à l’avance pour obtenir les meilleurs tarifs et explorez différentes régions pour vivre des expériences uniques. Mais en backpack, on peut recommander principalement : de rester chez l’habitant et les auberges ! Ce seront deux façons de voyager assez peu chères au final !

En conclusion, voyager en sac à dos en Corée du Sud peut être une expérience enrichissante et mémorable. En comprenant les défis potentiels, en étant bien préparé et en gardant un esprit ouvert, vous pourrez profiter pleinement de cette aventure unique. Alors, préparez votre sac à dos, réservez vos billets et préparez-vous à vivre une expérience inoubliable en Corée du Sud !

Laisser un commentaire